L'Imitation de Jésus-Christ

Traduction de Lamennais
Réflexion de Lamennais - Livre 3, Chapitre 51
Contempler Dieu et l'aimer, le contempler et l'aimer encore, voilà le ciel. L'âme, ici-bas, en reçoit quelquefois un avant-goût. Alors, élevée au-dessus d'elle-même, elle se sent pleine d'ardeur, et, enivrée de joie, elle dit: Il nous est bon d'être ici.

Mais bientôt arrive le temps de l'épreuve: il faut descendre du Thabor et marcher dans le chemin de la Croix.

Heureuse l'âme qui, dans le dénuement, l'aridité, les souffrances, demeure en paix, sans se laisser abattre et sans murmurer; qui, fidèle à Jésus mourant, le suit avec courage sur le Calvaire; et, après avoir partagé le banquet de l'époux, prête à partager son sacrifice, s'écrie, comme un des Apôtres: Et nous aussi, allons et mourrons avec lui !

 

 

( )