L'Imitation de Jésus-Christ

Traduction de Lamennais

Livre troisième - De la vie intérieure

51. Qu'il faut s'occuper d'oeuvres extérieures, quand l'âme est fatiguée des exercices spirituels

  1. Jésus-Christ: Mon fils, vous ne sauriez sentir toujours une égale ardeur pour la vertu, ni vous maintenir sans relâche dans un haut degré de contemplation; mais il est nécessaire à cause du vice de votre origine, que vous descendiez quelquefois à des choses plus basses et que vous portiez, malgré vous et avec ennui, le poids de cette vie corruptible.
    Tant que vous traînerez ce corps mortel, vous éprouverez un grand dégoût et l'angoisse du coeur.
    Il vous faut donc, pendant que vous vivez dans la chair, gémir souvent du poids de la chair, et de ne pouvoir continuellement vous appliquer aux exercices spirituels et à la contemplation divine.
  2. Cherchez alors un refuge dans d'humbles occupations extérieures, et dans les bonnes oeuvres une distraction qui vous ranime, attendez avec une ferme confiance mon retour et la grâce d'en haut; souffrez patiemment votre exil et la sécheresse du coeur, jusqu'à ce que je vous visite de nouveau et que je vous délivre de toutes vos peines.
    Car je reviendrai et je vous ferai oublier vos travaux et jouir du repos intérieur.
    J'ouvrirai devant vous le champ des Ecritures afin que votre coeur, dilaté d'amour, vous presse de courir dans la voie de mes commandements.
    Et vous direz: Les souffrances du temps n'ont point de proportion avec la gloire future qui sera manifestée en nous.

Chapitre précédentSommaireChapitre suivantRéflexioncontact26-02-2010

 

( )