L'Imitation de Jésus-Christ

Traduction de Lamennais
Réflexion de Lamennais - Livre 3, Chapitre 28
Quelques-uns s'inquiètent plus des jugements des hommes que de celui de Dieu. Etrange folie ! Quand nous paraîtrons au tribunal suprême, que nous importera le blâme ou l'estime des créatures ? Nous ne serons ni condamnés ni absous sur leurs vaines pensées. C'est la Vérité qui nous jugera, et sa sentence sera éternelle.

Tel qui, pendant la vie, fut enivré de louanges, s'en ira expier ses crimes cachés, là où sont les pleurs et les grincements de dents, et le ver qui ne meurt point. Tel autre qui vécut accablé de mépris et d'outrages entendra cette parole: Venez, vous qui êtes le béni de mon Père: possédez le royaume qui vous est préparé dès le commencement du monde; car les jugements de Dieu ne sont point comme nos jugements, ni sa justice comme notre justice: Il sonde l'abîme et le coeur de l'homme. N'ayez donc que lui seul en vue, et soyez indifférent à tout le reste. A quoi sert ce que nous laissons à l'entrée du tombeau ? Les éloges recherchés souillent la conscience et tuent le mérite du bien qu'on a fait pour les obtenir.

Prenez garde à ne pas faire vos bonnes oeuvres devant les hommes, pour être vus d'eux: autrement vous n'aurez point de récompense de votre Père qui est dans les cieux. Quand donc vous faites l'aumône, ne sonnez point de la trompette devant vous, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les carrefours, afin d'être honorés des hommes. En vérité, je vous le dis, ils ont reçu leur récompense. Pour vous, quand vous faites l'aumône, que votre main gauche ne sache pas ce que fait la droite, afin que votre aumône soit dans le secret; et votre Père, qui voit dans le secret, vous la rendra. Et quand vous priez, ne soyez point comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et dans les angles des places publiques, afin d'être vus des hommes; en vérité, je vous le dis, ils ont reçu leur récompense. Pour vous, lorsque vous prierez, entrez dans le lieu de la maison le plus reculé, et, après avoir fermé la porte, priez votre Père dans le secret; et votre Père qui voit dans le secret, vous le rendra.

 

 

( )