L'Imitation de Jésus-Christ

Traduction de Lamennais

Livre troisième - De la vie intérieure

2. La vérité parle au dedans de nous sans aucun bruit de paroles

  1. Parlez Seigneur, parce que votre serviteur écoute.
    Je suis votre serviteur: donnez-moi l'intelligence, afin que je sache vos témoignages.
    Inclinez mon coeur aux paroles de votre bouche: qu'elles tombent sur moi comme une douce rosée.

    Les enfants d'Israël disaient autrefois à Moïse:
    Parlez-nous et nous vous écouterons; mais que le Seigneur ne nous parle point, de peur que nous ne mourions.
    Ce n'est pas là, Seigneur, ce n'est pas là ma prière: mais au contraire, je vous implore comme le prophète Samuel, avec un humble désir, disant: Parlez, Seigneur, parce que votre serviteur écoute.
    Que Moïse ne me parle point, ni aucun des prophètes, mais vous plutôt, parlez, Seigneur mon Dieu, vous la lumière de tous les prophètes et l'esprit qui les inspirait.
    Sans eux, vous pouvez seul pénétrer toute mon âme de votre vérité; et sans vous ils ne pourraient rien.
  2. Ils peuvent prononcer des paroles, mais non les rendre efficaces.
    Leur langage est sublime; mais si vous vous taisez, il n'échauffe point le coeur.
    Ils exposent la lettre, mais vous en découvrez le sens.
    Ils proposent les mystères, mais vous rompez le sceau qui en dérobait l'intelligence.
    Ils publient vos commandements, mais vous aidez à les accomplir.
    Ils montrent la voie, mais vous donnez des forces pour marcher.
    Ils n'agissent qu'au-dehors, mais vous éclairez et instruisez les coeurs.
    Ils arrosent extérieurement, mais vous donnez la fécondité.
    Leurs paroles frappent l'oreille, mais vous ouvrez l'intelligence.
  3. Que Moïse donc ne me parle point; mais vous, Seigneur, mon Dieu, éternelle vérité ! parlez-moi, de peur que je ne meure, et que je n'écoute sans fruit, si, averti seulement au-dehors, je ne suis point intérieurement embrasé; de peur que je ne trouve ma condamnation dans votre parole, entendue sans être accomplie, connue sans être aimée, crue sans être observée.
    Parlez-moi donc, Seigneur, parce que votre serviteur écoute, vous avez les paroles de la vie éternelle.
    Parlez-moi pour consoler un peu mon âme, pour m'apprendre à réformer ma vie, parlez-moi pour la louange, la gloire, l'honneur éternel de votre nom.

Chapitre précédentSommaireChapitre suivantRéflexioncontact26-02-2010

 

( )