L'Imitation de Jésus-Christ

Traduction de Lamennais
Réflexion de Lamennais - Livre 3, Chapitre 12
Toute chair a péché. Toute chair doit souffrir. C'est la loi présente de l'humanité, loi de justice, car Dieu ne serait pas Dieu si le désordre restait impuni; loi d'amour, car la souffrance acceptée et unie aux souffrances du Sauveur guérit l'âme et la rétablit dans l'état primitif d'innocence.

De quoi donc vous plaignez-vous quand cette loi divine s'accomplit à votre égard ? Est-ce de ce que la miséricorde prend soin de vous régénérer ? Est-ce d'être semblable à Jésus-Christ, qui a voulu, qui a , selon les paroles de l'Evangéliste, souffrir pour vous racheter ? Et il commença à leur enseigner comment il fallait que le Fils de l'homme souffrît beaucoup de douleurs, qu'il fût réprouvé par les anciens, les souverains pontifes et les scribes, et mis à mort. Voilà la grande expiation; mais, pour qu'elle nous soit appliquée, il est nécessaire que nous nous la rendions propre en y joignant la nôtre. Le mystère du salut se consomme en chacun de nous sur la Croix. Et la Croix est l'unique félicité de la terre. Car il n'y en a point d'autre, que la parfaite soumission à l'ordre, d'où naissent le calme de la conscience et la paix du coeur.

Le monde vous éblouit par ses joies apparentes, mais pensez-vous donc que ses sectateurs, même les plus favorables, n'aient rien à souffrir ? Tourmentés par leurs convoitises, qui s'accroissent avec la jouissance, en vîtes-vous jamais un seul content ? De nouveaux désirs les dévorent sans cesse. Et n'ont-ils pas, d'ailleurs, autant que les autres, et plus que les autres, à supporter les maux de la vie, les soucis, les peines, les inquiétudes, et la foule innombrable des maladies, filles des vices et des troubles secrets de l'âme ? Après cela arrive la fin: la justice exige sa dette; ce riche de la terre est jeté nu dans la prison: En vérité, je vous le dis, il n'en sortira pas qu'il n'ait payé jusqu'à la dernière obole.

Réjouissez-vous donc, vous que le Seigneur purifie, délivre dès ici-bas: accomplissez avec amour le sacrifice de justice. Plusieurs disent: Qui nous montrera les biens ? Seigneur, la lumière de votre face a été marquée sur nous ? Vous avez donné la paix à mon coeur. C'est pourquoi je m'endormirai dans la paix, et je reposerai, parce que vous m'avez, ô mon Dieu, affermi dans l'espérance.

 

 

( )