L'Imitation de Jésus-Christ

Traduction de Lamennais
Réflexion de Lamennais - Livre 1, Chapitre 11
Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix, non comme le monde la donne.

Quelle aimable douceur ! quel touchant amour dans ces paroles de Jésus-Christ et en même temps quelle instruction profonde ! Tous les hommes souhaitent la paix: mais il y a deux paix: la paix de Jésus-Christ, et la paix du monde.

Le monde dit à l'ambitieux : "Le désir des grandeurs te trouble et t'agite, monte, élève-toi." Il dit à l'avare: " L'envie des richesses te dévore, amasse, amasse sans t'arrêter jamais." Il dit au mondain tourmenté de ses convoitises: "Enivre-toi de tous les plaisirs". Il dit enfin à chaque passion: "Jouis, et tu auras la paix." Promesse menteuse! les soucis, la tristesse, l'inquiétude, le dégoût, les remords, voilà la paix du monde !

Jésus dit: " Triomphez de vous-même, combattez vos désirs, domptez vos convoitises, brisez vos passions." Et l'âme docile à ses commandements repose dans un calme ineffable. Les peines de la vie, les souffrances, les injustices, les persécutions, rien n'altère sa paix. Et cette céleste paix, qui surpasse tout sentiment, l'accompagne au dernier passage, et la suit jusqu'au ciel, où se consommera sa félicité.

 

 

( )